Be IT first?!

Nouveau blog !

 

Alléluia ! J’ai enfin réussi à migrer de Blogger vers mon prestataire où j’ai tous mes sites : OVH.

Profitant de cette migration je vais un peu vous parler de la nouvelle version de Gandi, la V5.

Je vais enfin essayer cette fois d’agrémenter un peu plus mon blog nouvellement créé. Bon vous comme on peut le voir j’ai remis les anciens articles comme par exemple celui concernant la Nintendo Switch, on a du coup un peu l’impression que je découvre le nom de la console de Nintendo six mois après sa sortie.

Bref, revenons à cette fichue migration qui m’a bien pété les c…. ok soyons polis… quoique non je m’en fou, ils m’ont bien fait perdre mon temps.

Donc revenons à notre cher Gandi. Voici mon parcours, tout d’abord j’avais ce présent nom de domaine chez Gandi ancienne version, je redirigeais ce même nom de domaine vers Blogger, chose qui n’était pas si simple, non pas la faute à Gandi (avec leur interface gérant plusieurs versions de DNS), mais bien de Google et leur possibilité de reconnaître que vous être propriétaire du domaine. Rien de bien folichon en soi mais finalement plus complexe que prévu.

J’avais également acheté un domaine pour offrir à un ami il y a plusieurs années, également sur Gandi.

Content de leurs services, je me suis dit que j’allais donc me lancer un peu plus loin et revenir à mes bases de webmaster en herbe en bloggant un peu tout et n’importe quoi sur une hébergement que j’allais gérer comme pour d’autres domaines que je gère.

Lancement en fanfare de la v5 de Gandi, j’en profite donc pour me lancer dans l’aventure avec eux. Voyant qu’ils proposent un hosting web simple à 4€ et des brouettes mais en promotion à 2€ et des clopinettes. Go go go ! En plus ils ont une solution 1-Click WordPress ? Super c’est exactement ce que je voulais faire : ne pas trop me prendre la tête avec une installation.

Grave erreur ! Mais qui aurait pu le savoir, pas à moi apparemment.

Je demande donc la création du hosting web simple, ce qui est fait en quelques secondes. Pendant ce temps il faut quand même jeter un œil sur la facture que j’ai reçu, alors ont-ils bien facturé 2€ ou le double, mais non ils sont très pros et ne jouent nullement sur les mots. Admettons, si ils se trompent ce n’est pas trop grave, 2€ de plus c’est quoi finalement… Soyons bon prince ils sont gentils, ont un super service donc ce ne serait pas grave, voilà ce que je pensais.

WTF?! Finalement ils ont facturé le double… et là, bien que ne voulant pas m’emballer comme je le disais, je me dis merde si tout le monde fait ainsi alors ce n’est pas normal. J’avoue la nature revient vite au galop 😀 Bref je fais un ticket au support, ils essayent de négocier, perdu je lâche pas l’affaire. Au final vu le nombre d’échanges ils auront payé plus cher que si sur leur site était les conditions n’étaient pas ambiguës : « *bon de 50% sur votre première instance », il fallait comprendre la première année et non le mois, mais bien-sûr et la marmotte…

Bref, revenons au technique. Une fois l’installation terminée de WordPress, je décide donc de me rendre sur l’interface SQL pour vérifier la bonne création de la DB.

Tout est bien là. Il ne suffit donc plus qu’à cliquer sur « accéder à votre wordpress » (ou quelque chose comme ça, ne chipotons pas sur les mots, j’ai qu’une mémoire humaine), et bizarrement je suis redirigé sur la jolie page comme quoi mon site Gandi est en cours de construction.

Après quelques temps pour trouver comment accéder j’arrive enfin à trouver comment y accéder.

Je commence donc à l’utiliser.

Quelques minutes plus tard, la v5 de l’interface de gestion des DNS de mon domaine a brutalement décidé silencieusement (donc sans m’avertir) de rollback mes DNS. Me revoilà donc maintenant sur Blogger… Hum… Je remets donc la bonne version. Tout fonctionne à nouveau. Puis quelques minutes plus tard, les enregistrements « A » DNS disparait, donc une belle erreur de recherche DNS, seul le « AAA » (IPv6) persistait. Rollback, situation de nouveau normale.

C’est enfin stable pendant quelques heures, pour finalement perdre un enregistrement CNAME du webdir de Gandi. Je commence donc à péter un câble.

Difficile dans ces circonstances de créer un ticket pour expliquer un problème qui ne persiste que quelques minutes.

Je décide donc de stopper là l’aventure et de tout réunir sur OVH (j’y ai des sites, domaines, et j’ai eu des Kimsufi, donc assez content également, pas de raison de me pleindre).

Pour cela j’ai essayé aussi de changer l’email de contact de mon domaine chez Gandi sur la v5. Plusieurs minutes après avoir soumis le changement, rien est encore à jour. Après plusieurs tests sans succès je décide de passer par l’ancienne interface, et là « oh ! miracle » j’arrive à changer le mail du domain sans aucun problème.

Bref, que de mauvaises aventures avec cette v5, je pense qu’ils auraient dû encore mieux la tester. Et je vous passe le fait que les contacter prend une journée pour avoir une réponse, quand avec OVH j’ai eu une réponse avec une action faite dans les 20 minutes qui ont suivi mon email et ce même un dimanche.

Je ne veux pas comparer les deux, mais je vous partage mes déboires, parfois cela fait du bien parait-il de se débarrasser de ses démons 😀

WTF GANDI !!!!! Vous m’aviez habitué à mieux, mais au moins j’inaugure mon nouveau Blog avec vous.

Partagez!
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *